Le recadrage

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

changer quelque chose chez lui ou les autres.

changer quelque chose chez lui ou les autres.

Le recadrage du contenu

Cette forme de recadrage suppose que l’intervenant possède des informations sur la personne et sur le problème qu’elle lui soumet.

On peut recadrer le contenu de deux manières : soit en donnant un sens nouveau au comportement présenté comme problématique, c’est le recadrage du sens, soit en trouvant un contexte dans lequel il serait approprié, c’est le recadrage du contexte.

Le recadrage du sens

Il a pour but d’attacher une nouvelle réponse à une expérience sensorielle donnée en redéfinissant le sens de cette expérience.

Ex : Si la personne se croit autoritaire, « appréciez cette partie de vous-même qui es capable de faire prévaloir son point de vue lorsqu’elle le juge nécessaire. »

Si la personne se croit machiavélique, «  se réjouir de pouvoir faire des plans élaborés pour le futur ».

Le défaut devient une qualité que le sujet peut exploiter à bon escient.

En Morphopsychologie on dit : «  Un défaut est une qualité mal adaptée à la situation »

Autre exemple :

1) Tapis propre = tout va bien (la cliente se sent bien)

Devient

Tapis propre = je suis toute seule

2) Tapis avec marques = quelque chose n’est pas en ordre

Devient

Tapis avec marques = ceux que j’aime sont avec moi

On retrouve le principe de base du recadrage : transformer en un atout ce qui peut être perçu comme une limitation.

La communication efficace a besoin de savoir placer les cadres différents autour d’une situation et de savoir comment passer de l’une à l’autre.

Recadrage du contexte

Aucun comportement n’est utile ou inutile en soi, et chacun peut avoir sa place quelque part. Trouver où, c’est faire un recadrage de contexte.

Tout d’abord, il est nécessaire de suivre la personne sur son terrain en faisant de la synchronisation verbale et non-verbale, et fréquemment, de la synchronisation sur le contenu du discours.

C’est seulement lorsqu’elle se sent comprise que le recadrage peut être proposé. Il est alors important de procéder de façon parfaitement congruente (ton, emphase) et d’agir en fonction du cadre de référence du destinataire.

En effet, le recadrage ne sera accepté que s‘il lui paraît au moins aussi valable et logique que sa croyance initiale. C’est en observant attentivement la réponse non-verbale de notre interlocuteur que nous pouvons savoir si le but est atteint. La calibration montre souvent une réaction de surprise suivie d’un moment de détente.

Il est bien entendu possible de vérifier en demandant directement à l’intéressé ce qu’il en pense.

De manière générale, on emploie le recadrage de sens lorsqu’une personne affirme qu’un certain comportement prouve quelque chose de négatif sur elle, les autres ou la vie dans son ensemble.

Elle formule une équivalence complexe, et nous lui proposons une autre équivalence.

Nous avons recours à un recadrage de contexte lorsque quelqu’un déclare qu’il veut changer quelque chose chez lui ou les autres.

Nous repérons le « comportement ou système de pensée défectueux » et nous en suggérons un dans lequel le comportement est utile.

Allez voir cela ici

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.